Les origines

C’est l’allemand Bill BRANDES qui travailla plusieurs années sur un nouveau concept de badminton pouvant se pratiquer en extérieur. C’est dans les années 1990 que ce nouveau sport prend officiellement naissance, avec ce nom : « Shuttleball ».

Ce n’est qu’en 2001 que ce sport prend son nom actuel : le speedminton.

Très pratiqué dans son pays d’origine : l’Allemagne, le speedminton connaît en 2009 environ 15 clubs pour plus de 10.000 pratiquants officiels.

Pour donner de la crédibilité à ce sport, le speedminton trouve son ambassadrice : la tenniswoman russe Maria Sharapova.

Le premier Open de France de speedminton s’est déroulé les 3 et 4 mai 2008, où une soixantaine de participants venant de toute l’Europe se sont affrontés, donnant les résultats suivants : le suédois Per Hjalmarson remporte le tableau masculin, et la Française Delphine Chaslin, de Sélestat, gagne le tableau féminin.

Désormais, d’autres opens sont organisés partout en France.

Tout le monde peut y jouer et très vite prendre du plaisir, car le speedminton est à l’image du badminton : un jeu très accessible. Il est également possible d’évoluer vers la compétition, en s’échangeant des volants allant jusqu’à 300 Km/h !